Menu
Crisis on the Planet of the Apes
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
loancoin.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Crisis on the Planet of the Apes /

Test Crisis on the Planet of the Apes du 13/04/2018

Test : Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités
PC PS4
Crisis on the Planet of the Apes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste loancoin.com
13 avril 2018 à 18:26:16
9/20

Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Quelques mois après une première tentative sous forme de jeu narratif à embranchements, La Planète des Singes revient avec un titre taillé pour la VR. Misant sur l’innovation technologique, symbole d’évolution et donc sujet chéri par la saga, ce nouvel opus nous propose d’incarner un singe en pleine rébellion face aux humains. Enchainés et mis en cage dans un camp militaire dédié à la recherche scientifique contre l’infection qui menace l’humanité, vous et vos congénères allez décider, par la force et l’intellect, de briser les liens de la servitude et de prendre les armes contre ceux qui se considèrent comme supérieurs. Et si tout semble très chouette sur le papier et en trailer, le problème est, qu’en réalité, le soufflet retombe assez vite…

Trailer de Crisis on the Planet of the Apes VR


Tout commençait pourtant si bien...


Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

On démarre donc ce Crisis on the Planet Apes par un enchainement de séquences didactiques qui donne le ton. Dans ce jeu VR, vous allez conjuguer 3 gameplay : de la marche histoire d'aller de points prédéfinis en points prédéfinis, du cover-shooting façon Time Crisis et de l’escalade dans un style proche de The Climb. Après avoir révisé les bases, on embarque pour un petit transfert nocturne en tant que singe numéro 139, un nom marqué au fer rouge sur notre main. Plusieurs déplacements plus loin, bien escorté par des militaires pressés, on rencontre une doctoresse, chargée de trouver un remède à l’infection qui ronge l’humanité et scellera sa perte si rien n’est fait avant. Mis K.O. à coup de tranquilisant, notre singe se réveille en cage et élabore un plan avec son camarade de prison : neutraliser un garde et lui piquer les clés. Suite à cette évasion, le jeu va montrer son premier gros défaut, à savoir le tracking.

Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalitésCrisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalitésCrisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

Tracking à la ramasse sur console et Oculus Rift

Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

Testé notamment sur une PS4 Pro, le titre n’a visiblement pas prévu que la PlayStation Camera et les PS Move soient plutôt chiches lors de la captation de mouvements distants, surtout si ces derniers sont effectués de dos. Le jeu vous forcera en effet à vous tourner très souvent, exécutant régulièrement des scènes de tir dos à la caméra quand il ne s’agit pas de tenter de fuir un hélicoptère en courant dos à votre équipement de captation… Autant d’aberrations qui auraient pu être corrigées par une fonction permettant de se tourner « à la main », malheureusement aux abonnés absents ici. Certes, un tracking omnidirectionnel comme celui du HTC Vive tiendra le coup face à cette configuration, néanmoins, la compatibilité Oculus Rift (à deux capteurs) et PS VR aurait mérité un peu plus d’attention du fait de leur limitation à 180 degrés de couverture… Il en résulte un nombre incalculable de morts et de game over à cause de soucis de captation, de phases hasardeuses dans lesquelles on tente d’escalader un mur en constatant qu’un de nos bras est capté une fois sur trois, bref : ce n’est clairement pas agréable à jouer lorsque le titre ne nous positionne pas exactement face à la caméra.

Pot-pourri de gameplay

Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

On enchainera donc les escalades un peu longuettes, dans un camp sur le qui-vive, avant de constater qu’il faut mener une véritable révolution face aux tortures des humains… On prend alors les armes, à commencer par une M4 qu’il est possible de recharger et de tirer de son dos. On enchainera dès cet instant les phases de déplacement, à la L.A. Noire VR Case Files, en secouant les bras le long du corps afin d'avancer, et les séquences de tir façon Time Crisis. On dispose durant ces dernières de "point d’amarre", que l’on saisit, et que l’on tire vers nous pour gérer la mise en couverture du corps de votre personnage, permettant également de viser et de tuer nos cibles, qui viendront par salves se mettre à couvert et sortir de leur cachette. Force est de constater d’ailleurs que la difficulté est plutôt élevée et qu’en Normal, deux balles suffisent à vous tuer, tandis que la visée n’est pas vraiment aisée. Par ailleurs, on sera souvent forcé à changer de couverture pour aller trouver des chargeurs, une manœuvre qui trop souvent vous fera essuyer quelques tirs. Rassurez-vous, il sera possible de passer le jeu en facile, histoire de bénéficier d’un très pratique viseur laser.

Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalitésCrisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalitésCrisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

A peine entamé, déjà terminé

Crisis on the Planet of the Apes VR : L'audace des ambitions, la froideur des réalités

Un peu plus loin, on récupèrera une nouvelle arme, le fusil à pompe, sans aide à la visée, ce qui, conjugué aux soucis de tracking, fait passer le niveau de difficulté du jeu à « stratosphérique » et marquera sans doute une première vague d’abandon chez les joueurs PS VR et Oculus Rift à 2 capteurs. Le cover shooting continuera, s’éternisera, deviendra de plus en plus éprouvant, et se soldera par une séquence sur un toit, face à un hélicoptère. Celui-là même qui vous avait traqué quelques dizaines de minutes auparavant, déclenchant la scène de poursuite la plus ridicule de l’histoire de la réalité virtuelle, puisque votre personnage, en plus de devoir « courir » par saccades tout en « validant » le début de la course, se déplace lentement dans le but d'éviter le motion sickness. Dommage, car à trop vouloir être grand public et prévoyant face au motion sickness, le jeu oublie d’être fun et impressionnant alors qu’il aurait très bien pu proposer en début de partie une option de calibration pour établir le rythme du jeu en fonction de votre endurance… Et ce n’est qu’une solution parmi tant d’autres…

Les notes
+Points positifs
  • On peut taper des poings sur son torse comme un vrai gorille…
  • Un mix à peu près potable des différents styles de gameplay
  • Petit prix (une quinzaine d’euros)
-Points négatifs
  • Gros soucis de tracking sur les solutions à 180 degrés (Oculus Rift et PSVR)
  • Système de déplacement perfectible et pas du tout adapté aux courses-poursuites
  • Cover shooting peu intéressant et répétitif à souhait
  • Escalade poussive et parfois buggée
  • Peu varié dans ses environnements et dans ses séquences, même s'il ne dure qu’une heure

Loin d'être fameux mais pas catastrophique pour autant, Crisis on the Planet of the Apes VR est un titre sans énormes prétentions et sans grande réussite. Du FPS à l'escalade en passant par les relativement risibles phases de déplacement, jamais les développeurs ne semblent être inspirés et totalement à l'aise avec leur jeu. Dommage, car la licence méritait un peu plus d'attention.

Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste loancoin.com
13 avril 2018 à 18:26:16
9/20
Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 13/04/2018
PC PlayStation 4 Action Aventure FoxNext Games Post-apocalyptique
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Life is Strange 2 est un road trip fraternel plein de charme - gamescom 2018
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Shadow of the Tomb Raider : cinq heures de jeu qui rassurent
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Spider-Man : quatre heures de jeu très enthousiasmantes
    PS4
Derniers aperçus
loancoin.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live