Menu
Radiant Historia : Perfect Chronology
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
loancoin.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur 3DS / Radiant Historia : Perfect Chronology sur 3DS /

Test Radiant Historia : Perfect Chronology sur 3DS du 18/02/2018

Test : Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School
3DS
Radiant Historia : Perfect Chronology
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Mirai_DoDo
L'avis de Mirai_DoDo
MP
Rédaction loancoin.com
18 février 2018 à 17:28:51
17/20

Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Tous les prix
Prix Support
29.99€ 3DS
46.90€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Ah... L'Europe et les J-RPG. Une histoire difficile faite parfois d'import, de localisation uniquement en anglais, d'arrivée tardive, voire tout simplement d'absence. Et dans le cas présent, le titre ne déroge pas à ces éléments puisque Radiant Historia, épisode d'origine paru initialement sur DS en fin de vie de la machine de Nintendo, n'a eu droit qu'à une sortie au Japon et aux Etats-Unis respectivement fin 2010 puis début 2011. L'excellent J-RPG d'Atlus débarque enfin officiellement sur le vieux continent, édité par Deep Silver, dans un portage amélioré et agrémenté de contenus supplémentaires à destination de la 3DS et au grand bonheur des amateurs du genre.

Radiant Historia revient sur 3DS


Radiant Historia : Perfect Chronology constitue avant tout une version enrichie lorgnant sur le remaster et reprend le contenu de base sans en modifier les fondamentaux. Pour comprendre ce qui en fait un titre à ne pas rater pour ceux qui seraient passés à côté, un retour sur l'opus original, méconnu chez nous, s'impose. Avec au centre de sa structure et de son histoire la thématique et les mécanismes du voyage dans le temps, Radiant Historia s'érigeait comme l'un des derniers grands RPG de la DS, puisant dans des classiques tels que Chrono Trigger, Chrono Cross ou encore Final Fantasy VI pour ne citer que ceux-là. Si le titre était doté d'une réalisation à l'ancienne, que ce soit par ses sprites de personnages en 2D, son système de progression ou encore son gameplay au tour par tour reprenant des éléments de Tactical, il brillait également par de nombreuses qualités, à commencer par son scénario et les mécaniques qui le régissent.

Chrono Break


Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Notre aventure prend place sur le continent Vainqueur. Alors que la désertification s'étend sur le territoire, deux nations, Alistel et Granorg, se disputent les dernières parcelles de terrain fertile. Le joueur incarne Stocke, un membre expérimenté d'une unité spéciale d'Alistel appelée Special Intelligence. Au cours d'une mission avec ses nouveaux acolytes Raynie et Marco, celui-ci frôlera la mort, l'échec de ladite mission entraînant le trépas des deux compagnons susmentionnés. Ceci dit, notre héros recevra suite à cela un livre magique appelé White Chronicle qui lui permettra de revenir à certains points précis dans le temps et l'espace pour changer le cours des choses, et à termes, tenter de mettre fin au fléau qui ronge le continent. Et l'utilisation du voyage dans le temps ne s'arrête pas là ! Suite à un choix bien particulier (retourner dans l'armée de la nation ou rester dans la Special Intelligence), l'histoire se divisera en deux timelines distinctes dans lesquelles Stocke évoluera, sachant qu'agir sur une timeline pourra influer sur la seconde. De plus, le parcours de notre protagoniste sera en plus ponctué de choix. Si une mauvaise décision entraînera à chaque fois une « mauvaise fin alternative », ces conséquences ne seront pas irréversibles et permettront en plus au joueur d'appréhender l'effet papillon.

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old SchoolRadiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Un système assez complexe mais intelligent et riche qui rythmera la progression du joueur entre retours dans le passé et progression alternée sur les deux timelines. En revanche, sil est possible de revenir presque à tout moment sur les nœuds temporels, l'exploration de chaque point de l'espace-temps est souvent bridée (un point temporel ne donnera accès qu'à certains lieux) pour éviter les paradoxes et limiter les incohérences. Le titre bénéficie en plus de nombreuses quêtes annexes plutôt intéressantes mais parfois un peu alambiquées qui nécessitent de bien cerner les liens de cause à effet. On appréciera d'ailleurs le fait que certaines d'entre elles impactent directement les événements de la trame principale (ex : sauver la sœur d'un PNJ pour amoindrir une trahison).

Transcending History

Basé sur ces principes, Radiant Historia est pourvu d'un scénario extrêmement prenant, jouissant d'une grande qualité d'écriture et de narration. Les rebondissements, éléments perturbateurs, révélations et autres twists sont très nombreux. L'histoire est ainsi rythmée par des trahisons, des alliances et des morts sur les deux timelines. De surcroît, le titre bénéficie de personnages très travaillés, qu'il s'agisse de leurs personnalités, leurs psychologies, leurs valeurs ou encore de leur développement et leur évolution au fil des événements, à commencer par Stocke. Et cela concerne les personnages principaux comme secondaires, « alliés » comme « ennemis », s'éloignant ainsi des clichés habituels du genre. Cette qualité d'écriture des personnages, appuyée par des dialogues assez profonds, en atteindrait par moment presque (j'ai bien dit par moment et presque) le niveau d'un certain Xenogears.

Mortal Kombo

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Pour ce qui est des combats, comme évoqué précédemment, le système au tour par tour empreinte au Tactical-RPG. Notre équipe de trois personnages fait face à des ennemis disposés sur une grille de neuf cases (3 x 3). Sur un écran est affiché l'ordre d'intervention de chaque participant à la bataille et le jeu laisse la possibilité d'échanger le tour d'un allié avec n'importe quel personnage. Si en intervertissant le tour d'un membre de l'équipe, il sera plus vulnérable aux assauts ennemis, cela donne par contre l'occasion d’enchaîner des combos avec les actions que l'on a planifié. Certaines capacités, notamment celles de Stocke dans un premier temps, vont permettre de déplacer vos ennemis dans différentes directions (left assault, right assault, push assault, etc...). L'idéal sera donc d'effectuer un combo qui rassemblera au fur et à mesure vos assaillants sur une même case pour regrouper et maximiser les dégâts. On envoie par exemple un ennemi sur celui de droite pour ensuite les pousser tous les deux sur celui du fond et finir par une magie ou un coup puissant. Si cet exemple est simple, les stratégies que l'on pourra mettre en place gagneront en diversité à mesure que nos personnages apprendront de nouvelles capacités : dégâts de zone sur une colonne ou une ligne entière, magies plus puissantes, déposer un piège sur une case...

Un peu de soutien

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Tant qu'on est sur le système de combat, petit aparté avant de venir plus en détails sur les ajouts de Perfect Chronology. Cette version 3DS apporte des "Support Skills", des capacités que les personnages de votre équipe qui ne participent pas au combat vont pouvoir utiliser pour prolonger un enchaînement. Marco pourra par exemple donner un boost de magie à vos personnages en début combo là où Raynie viendra en terminer un par une attaque magique. Si ces Support Skills interviennent de manière plus ou moins aléatoire (selon le taux de chance du membre en question), elle peuvent parfois donner un véritable avantage dans la bataille. Et le système de combat fait vraiment mouche et sollicite davantage la créativité et la réflexion avec l'évolution de nos personnages et les différents points faibles de nos adversaires. Un véritable atout en définitive, qui éloigne le titre des carcans habituels du tour par tour. D'ailleurs, concernant l'apprentissage des capacités, on reste sur du classique. Pas d'arbre de compétences. Hormis certaines compétences spécifiques nécessitant un objet pour être apprises, nos personnages vont principalement acquérir de nouvelles attaques avec les niveaux d'expérience.

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old SchoolRadiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old SchoolRadiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Pour finir sur une des nombreuses qualités de Radiant Historia "premier du nom", on notera la sublime bande-son composée par une Yoko Shimomura au top. Allant de l'épique au dramatique, mais restant dans un ton principalement mélancolique, l'artiste a réalisé une magnifique OST, chargée en émotions, qui contribue vraiment à donner une identité au jeu. Bien qu'assez courte (20 pistes) dans l'épisode original, celle-ci se voit agrémentée de 5 nouveaux morceaux pour le plaisir de nos oreilles. Et avec cela en guise d'amorce, enchaînons maintenant sur les apports de cette nouvelle mouture.

Nouveau Visage ?

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Si Radiant Historia accusait déjà à son époque un rendu visuel assez daté, que cela semble délibéré, (avec la 2d old-school des personnages) ou non (de par les textures assez granuleuses des décors en 3D), le titre se paye malgré tout un petit lifting avec son passage sur 3DS. Dans Perfect Chronology, l'action a maintenant lieu sur l'écran du haut de la console portable et profite de sa résolution supérieure. Bien que les sprites soient à peu de chose près les mêmes que sur DS, les environnements et modélisations en 3D, eux, gagnent en netteté et en finesse, diminuant en conséquence l'aliasing des textures tout en conservant le charme de certains décors.

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

On notera également les différences de chara-design entre les deux versions. Les artworks des personnages, que l'on voit notamment dans les dialogues, passent en effet de traits sombres et relativement anguleux à un aspect maintenant plus arrondi, épuré, mais aussi plus générique. Si avec le changement de character-designer la plupart des personnages conservent leur apparence d'origine, Eruca en est par contre assez méconnaissable si on exclut sa tenue. Changement de coupe de cheveux, visage plus conventionnel... Une différence qui risque de faire grincer des dents les puristes. Nous avons par contre droit maintenant à une vidéo d'ouverture animée plutôt propres et surtout de belles illustrations venant appuyer certains moments clé du scénario. Ca ne paraît peut-être rien énoncé de cette manière, mais cela peut rendre certaines scènes assez poignantes, notamment grâce à l'ajout d'éléments sonores et de doublages plus que convaincants (cf : une certaine scène avec Stocke et Rosch aux falaises du jugement).

The verve

Une des nouveautés à ne pas négliger réside effectivement dans l'apport de doublages. Mais avant d'y venir, il est important de préciser que malgré la sortie de Perfect Chronology en Europe, le titre n'a été localisé qu'en anglais et demande au moins un niveau de compréhension.... Disons intermédiaire pour saisir l'ensemble des tenants et aboutissants du scénario. Il fallait malheurseusement s'y attendre vu la relative modestie qu'on supposera au budget de ce genre de production. Cette légère tare n'effraiera sûrement pas les fans hardcore de JRPG, trop habitués aux limites de la localisation des JRPG en occident, mais pourra peut-être rebuter ceux qui sont moins à l'aise avec la langue de Shakespeare. Et pourtant, on constate un véritable effort dans les doublages et le jeu des acteurs pour donner corps à ces personnages si attachants. Quasiment chaque dialogue est doublé hormis en ce qui concerne certains PNJ secondaires. Un véritable effort quand on sait à quel point le jeu peut-être bavard ! Les voix et leurs tonalités collent assez bien aux différentes personnalités et les comédiens y mettent du leur pour transmettre les différentes émotions par lesquelles passent nos protagonistes. En plus de renforcer les traits de caractère des personnages, ces doublages ont le mérite de rendre la narration plus vivante.

Petits remaniements

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Pour ce qui est de l'interface, outre le petit lissage, une carte fait maintenant son apparition sur l'écran inférieur, indiquant au passage les entrées des différents bâtiments. Un ajout bienvenu même si le level-design n'a généralement rien de labyrinthique. D'ailleurs, pour ce qui est de l'écran tactile, l'unique fonctionnalité consiste à zoomer sur cette map en choisissant ou non de faire disparaître les informations relatives à notre équipe (pv, mana...). Le menu principal donne cependant accès à 3 nouveaux sous-menus. Une sauvegarde temporaire est maintenant disponible, assez pratique pour ceux qui sont habitués à jouer dans les transports et à devoir interrompre leur partie de manière inopinée même si les points de sauvegarde sont majoritairement bien répartis. Un menu de réglages fait également son apparition. En dehors des options basiques (sons, défilement du texte...), on peut dorénavant changer la difficulté. Le joueur pourra basculer à tout moment entre le mode normal et le mode hard. Un mode Friendly vient également se greffer pour les joueurs voulant simplement suivre l'Histoire. Donner un coup d'épée aux ennemis sur la map les fera directement disparaître sans engager le combat tout donnant directement le loot et l'XP. Pour participer malgré tout aux batailles, il suffira de foncer dans les mobs, qui vous infligeront alors moins de dégât. Il faut par contre garder en tête que choisir le mode friendly, que ce soit en début ou en cours de partie, est irréversible une fois que l'on a sauvegardé. Pour finir, nous avons également un mode galerie dans lequel on pourra regarder à loisir les différents artworks et illustrations une fois ceux-ci débloqués.

To far Away Times

Concernant le contenu du jeu, nous avons comme principale nouveauté une timeline supplémentaire appelée Possible History. Il faut avant tout savoir que le joueur a le choix d'intégrer ou non cet ajout. Lorsque l'on commence une partie, le jeu vous propose le mode Append, conservant la trame inchangée du jeu d'origine pour garder ce contenu pour le New Game +, et le mode Perfect, qui intègre directement ce nouveau pan scénaristique. Avec celui-ci, Stocke fera la connaissance de Nemesia, une historienne qui tente de découvrir les origines de la désertification et d'y mettre fin via la recherche d'artefacts.

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old SchoolRadiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Elle emmènera donc notre héros à bord du Dunamis, vaisseau capable d'explorer des réalités alternatives aux deux timelines déjà existantes. Cette nouvelle timeline permettra entre autres de revivre certains événements avec des modification plus ou moins importantes. Elle est par contre plus segmentée, sous forme de mini-histoires, et arbore bien moins la continuité propre aux deux autres. A titre d'exemple, la première mission nous montrera un Rosch promu général. On pourra par la suite rencontrer le prophète Noah ou encore découvrir une réalité où la nation d'Alistel entretien une haine pour le genre bestial (les Satyros et les Gutrals). Dans les faits, les missions qui ponctuent ces réalités sont somme toute assez simples et courtes. Il faudra généralement retrouver un artefact en allant voir le bon personnage ou à travers un combat. Certaines missions demanderont quand même de voyager dans les deux timelines de bases pour acquérir certaines informations ou objets. En dehors des récompenses du type item, argent ou parfois équipement, cet ajout est surtout l'occasion d'en apprendre plus sur les origines de la désertification.

Radiant Historia : Perfect Chronology - Le retour d'un must pour les fans de J-RPG Old School

Cette version 3DS nous fournit également un nouveau donjon baptisé The Vault of Time. Celui-ci est divisé en plusieurs zones qui se débloquent au fur et à mesure de notre progression. Le but est d'en gravir les étages en affrontant des monstres de plus en plus puissants. Par contre les objets y sont inutilisables. Il faudra ainsi bien gérer les MP de son équipe pour faciliter l'ascension et éviter un retour prématuré à la case départ. Ce sera par contre le moyen d'obtenir de nouveaux items ajoutés pour l'occasion. Les monstres vous donnent en effet des mementos, une monnaie spécifique qui pourra s'échanger contre des équipements inédits et permettra également d'obtenir de nouvelles Support Skills. Si le jeu peut évidemment être fait en faisant totalement abstraction de ce donjon, cela peut en tout cas être un bon moyen de farmer. Et puis, certains des objets que l'on peut y acheter valent vraiment le coup. En somme, la Possible History et ses 98 événements ainsi que la Vault of Time viennent rallonger la durée de vie déjà bien conséquente du titre d'origine.

Donjon Bonus payant ?

Atlus a également annoncé des vagues successives de petits DLC sortant entre le 16 et le 27 février, la majeure partie étant donc indisponible au moment de l'écriture de ce test. Si le mode de difficulté Deadly, proposé gratuitement, satisfera sûrement les amateurs de challenge, il est dommage pour le fan de la première heure d'avoir à débourser 2,49€ pour retrouver les designs originels des personnages. Idem pour les 6 quêtes/donjons dont le prix unitaire oscille entre 2,49€ et 3,99€, d'autant plus quand on sait que certains viennent rajouter des boss, de nouveaux objets ou même nous en dire plus sur le passé de Nemesia. Tout dépendra évidemment de la durée ces événements additionnels, mais la pratique semble a priori quelque peu inconvenante quand on met la somme totale de ces DLC (un peu plus de 25€ en comprenant quêtes, items et skins pour un jeu qui en coûte environ 40€) au regard du contenu annoncé. Un petit pack à moindre coût proposé à côté aurait été à la rigueur approprié. Fort heureusement, cela n'empêchera pas de profiter pleinement de ce grand J-RPG.

Les notes
+Points positifs
  • Les qualités de l'original, celles qu'on attend d'un bon J-RPG : Scénario, personnages, système de combat, OST.
  • Des doublages de très bonne facture
  • Les Support Skills
  • Les mécaniques de voyage dans le temps, toujours aussi prenantes
  • Un lifting graphique qui profite aux environnements
  • Une bonne durée de vie rallongée par des contenus supplémentaires
  • La Possible History et certains de ses éléments scénaristiques
-Points négatifs
  • Une réalisation toujours un peu datée
  • Un changement de chara-design qui ne fera pas l'unanimité...
  • ...avec celui d'origine en DLC payant
  • L'exploration reste limitée et assez répétitive
  • Uniquement en anglais

Radiant Historia : Perfect Chronology constitue un réel bonheur pour les amateurs de J-RPG qui l'auraient manqué. Cette nouvelle version est l'occasion de découvrir ou redécouvrir un excellent jeu qui franchit tardivement les frontières de l'Europe. Certes, ce portage n’efface pas totalement certains défauts, peu nombreux, du titre d'origine. Mais on fera rapidement l'impasse sur ces derniers tant le jeu reste prenant et nous emporte avec lui dans les flots du temps. De par ses qualités, le jeu pourrait sans mal se hisser au rang des J-RPG de légende même sil n'en a peut-être pas l'aura faute à sa relative jeunesse. La majorité des nouveautés sont en tout cas plus que bienvenues, qu'il s'agisse des doublages renforçant la narration, des contenus rallongeant la durée de vie ou encore des quelques apports au gameplay et à l'interface. A l'heure où les J-RPG à l'ancienne peuvent se faire rares, on accueille celui-ci chez nous à bras ouverts.

Profil de Mirai_DoDo
L'avis de Mirai_DoDo
MP
Rédaction loancoin.com
18 février 2018 à 17:28:51
17/20
Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20

.

Mis à jour le 18/02/2018
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : F1 2018 : plus beau, plus riche ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Darksiders 3 - Un retour efficace pour la licence
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Scorn : Lorsque le malsain rencontre le sublime
    PC
Derniers aperçus
loancoin.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live