Menu
Les Piliers de la Terre
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Mac iOS Android
Créer un contenu
loancoin.com / Tous les jeux / Jeux Aventure / Derniers tests jeux vidéo / Les Piliers de la Terre /

Test Les Piliers de la Terre du 13/04/2018

Test : Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant
PC PS4 ONE
Les Piliers de la Terre
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste loancoin.com
13 avril 2018 à 07:59:00
15/20

Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
24.90€ PC
28.99€ PS4
29.99€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Adapter un roman aussi volumineux et riche que Les Piliers de la Terre de Ken Follet n'est assurément pas chose facile. Toutefois, Daedalic Entertainment, l'un des derniers refuge pour les amateurs de Point'n click, s'est attelé à la tâche et nous livre sa propre vision de l'oeuvre de l'auteur.

Notre vidéo-test du jeu


Si vous n'avez pas encore eu la chance de lire le best-seller de Ken Follet, sachez que les Piliers de la Terre narre les destins croisés de personnages vivant dans l'Angleterre du XIIè siècle. Sur fond de construction de cathédrale dans le petit prieuré de Kingsbridge se mêlent intrigues politiques, religieuses et amoureuses, dans une épopée très renseignée qui pourrait presque nous faire croire qu'elle s'appuie sur une réalité historique. Si certes, certains éléments reposent sur des faits avérés, l'histoire narrée dans le roman est fictive. Et nous vous le disions en introduction, le roman est volumineux et a d’ailleurs initialement été refusé par certains éditeurs en raison de sa longueur. Ainsi, le travail d'adaptation sous la forme, normalement rythmée, d'un jeu vidéo n'est sans doute pas aisé. Est-il possible de restituer la richesse d'un ouvrage, d'en respecter autant l'esprit que la lettre tout en s'offrant quelques libertés permettant de créer des énigmes dignes d'un bon point'n click ? Dans le cas de The Pillars of the Earth, la réponse est affirmative pour presque tous ces points.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

La première chose qui séduit dès le lancement du jeu est l'atmosphère assez incomparable que les équipes de Daedalic sont parvenues à insuffler au jeu. Outre de splendides tableaux dessinés à la main, les personnages sont très bien brossés et la bande son fait un sans faute. Très marquée par la religion, l'histoire des Piliers de la Terre profite en l’occurrence de sa plus belle mise en musique, raccord avec le thème, parfois mystique, parfois épique et nous ne pouvons que saluer le soin apporté au respect de l'univers de Ken Follet. Les différents tableaux traversés, bien que statiques, parviennent grâce à une somme de petits détails à prendre vie sous nos yeux et nous permettent de vivre les grands traits de l'histoire des Piliers de la Terre, avec pour fil conducteur la construction d'une cathédrale au coeur du prieuré de Kingsbridge. Tout juste pourront nous reprocher à certains plans rapprochés sur les personnages d'être assez paresseux, voire carrément moches, ce qui tranche avec la belle griffe artistique appliquée à l'ensemble des environnements.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Le respect de la lettre et de l'esprit


Le respect du roman d'origine est de tout instant, et les personnages comme les différents lieux traversés rendent plutôt bien justice aux descriptions de l'auteur, de telle sorte que le lecteur aura déjà le sentiment d'être en terrain connu. L'histoire, quant à elle, est respectée quasiment à la lettre et les quelques ellipses ne gênent en rien sa compréhension. En outre, pour mieux situer le contexte historique de l'intrigue, plusieurs documents sont mis à la disposition du joueur pour mieux comprendre l'ensemble des enjeux politiques et religieux qui animent l'aventure. Idéal, donc, pour les nouveaux venus, et plus que bienvenu pour ceux qui auraient besoin de se rafraîchir la mémoire.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Les Piliers de la Terre adopte une approche davantage calquée sur la logique Telltale que celle d'un Lucas Arts, il faut bien le reconnaître. Ainsi, les énigmes n'en sont pas vraiment et se résumeront essentiellement à tenter de parler à tout le monde et d'épuiser toutes les interactions possibles avant de passer à la scène suivante. L' énigme la plus « corsée » de cet épisode résidera simplement dans le fait de trouver le moyen de cuire un gibier fraîchement chassé ce qui, vous le verrez, n'a rien de spécialement compliqué. En somme, le jeu est davantage à considérer comme un roman interactif que comme un titre propre à mettre à l'épreuve votre matière grise, même s'il faut reconnaître que cette première impression s'effacera progressivement, notamment dans le deuxième tiers de l'aventure.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Nous évoquions à l'instant Telltale à dessein, puisque outre le format épisodique, c'est aussi le système de dialogue en temps limité et à choix multiples qu'emprunte le jeu au studio rendu célèbre pour sa formule. Ainsi, vous devrez parfois user d'astuce pour convaincre un interlocuteur du bien fondé de votre point de vue, ou risquer d'en froisser un autre pour faire entendre votre voix. En outre certaines de vos actions (ou inactions) pourraient avoir des conséquences à long terme, chaque chapitre de l'épisode se concluant par un résumé de certaines de vos décisions majeures. Difficile de dire, pour le moment, quel impact auront ces choix sur le long terme, d'autant qu'il apparaît difficile de modifier le cours d'une histoire déjà écrite il y a près de 30 ans.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Mais finalement, qu'il s'agisse de vrais choix ou d'illusion de choix, l'intérêt des Piliers de la Terre se trouve ailleurs. Les différentes options de dialogue sont franchement bien adaptées aux personnages qui les prononcent. Car effectivement, vous aurez la possibilité d'incarner Tom, Jack ou le prieur Philippe et naturellement, chacun d'entre eux devra faire face à ses propres problèmes. Aucune ligne de dialogue ne dénote avec la personnalité des protagonistes, ainsi, il ne faudra pas s'attentdre à voir le Prieur Phillip s'adonner au blasphème, ou à voir Jack faire preuve d'une grande philosophie de la vie.

Le titre n'est pas exempt de défauts. On pourrait lui reprocher certains ratés dans l'interface, certains lourdeurs entre deux animations de personnages, mais il serait regrettable de s'arrêter à ces menus défauts, qui ne gâchent en rien l'atmosphère particulière d'un jeu qui fait honneur au matériel dont il s'inspire et qui laissait dès sa sortie augurer du meilleur pour le Livre II.

LIVRE 2 : Une prolongation plus rythmée et interactive de l'aventure

Si le premier épisode posait simplement les premières bases d'un gameplay que l'on pouvait juger pas assez interactif, l'épisode deux, au contraire, vient casser ces préjugés et offre au joueur une liberté toute nouvelle et des énigmes nettement mieux pensées et plus variées qu'auparavant. Effectivement, Daedalic s'est efforcé d'impliquer plus activement le joueur dans le déroulement de cette deuxième portion de l'aventure, qui a pour grande force de faire largement progresser l'intrigue à travers les années liées à la construction de la cathédrale de Kingsbridge. Sans rentrer dans les détails, sachez que Les Piliers de la Terre gagne en ouverture et en possibilités d'interactions à mesure que l'histoire avance. D'une manière assez maline, certaines énigmes (jamais bien complexes au demeurant) sont totalement facultatives, ce qui permet au jeu de proposer davantage de participation au joueur sans s'éloigner de la trame de l'ouvrage original. Ainsi, les objectifs se sont multipliés et diversifiés, et si la plupart ne sont pas déterminants dans le déroulement des événements du roman, ils ont tout de même le mérite de laisser le joueur explorer l'univers du jeu pour s'y immerger davantage.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Un rythme qui prend de l'allure, parfois un peu trop

Le rythme de la narration se veut également plus soutenu, ce qui est autant un défaut qu'une qualité. Effectivement, si vous trouviez le Livre I un peu lent, sachez que le Livre II permet à l'histoire de passer la seconde et de donner beaucoup de corps aux enjeux et aux drames, qu'ils soient humains, politique ou religieux, imaginés par Ken Follet. L'ennui n'est donc pas de rigueur ici et l'histoire, s'appuyant toujours sur les qualités esthétiques et atmosphériques du Livre I, devrait captiver plus d'un joueur. Malheureusement, cette accélération de rythme souligne les quelques maladresses de mise en scène, certains moments réclamant davantage d'emphase étant rapidement expédiés pour passer à autre chose.

En outre, ce que l'on pressentait s'est avéré exact : les choix n'ont qu'un impact extrêmement limité et certains choix de dialogues sont même totalement ignorés par le jeu, qui ne peut pas se permettre - on le sent bien - de trop dériver de la personnalité déjà écrite des personnages. En revanche, côté écriture, c'est toujours le sans-faute et le titre s'offre même parfois le luxe de quelques originalités, que vous aurez tout loisir de savourer lorsque deux des protagonistes que vous dirigez sont amenés à dialoguer entre eux... Nous n'en dirons pas plus pour ménager la surprise.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivantLes Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Si l'on comprend les contraintes inhérentes à l'adaptation d'un roman aussi riche en détails que Les Piliers de la Terre, certains choix de Daedalic sont discutables, car certaines scènes assez longues s'avèrent dispensables tandis que d'autres événements sont trop rapidement contés par des cut-scenes peu développées et à l'enchaînement assez maladroit. Cependant, bouder son plaisir ou ne s'attarder que sur ces défauts serait fort regrettable tant les qualités de cette adaptation, qui a su se renouveler d'un épisode sur l'autre, sont grandes et conservent l'atmosphère délicieuse de cette grande épopée dans l'Angleterre du XIIe siècle.

Les Piliers de la Terre : Livre 2

Chargement de la vidéo Les Piliers de la Terre trailer

Un livre III qui se précipite

Ce troisième et dernier livre des Piliers de la Terre continue sur la lancée des deux précédents. Vous prenez toujours le contrôle des différents protagonistes autour desquels s'articulent les enjeux humains et spirituels du best-seller de Ken Follet.

Toutefois, les choses se précipitent un peu trop dans ce dernier tiers qui, certes, propose la même durée de vie que ses prédécesseurs, mais qui dans le même temps accélère le déroulement des événements de l'intrigue. Si l'on perçoit toujours autant les effets du temps qui passe autant par l'intermédiaire de subtiles ellipses que par les changements physiques des protagonistes, le sentiment d'un final expéditif reste tenace. Effectivement, au regard des deux épisodes précédents, le rythme est plus soutenu, les énigmes moins nombreuses et moins justifiées, bref, le scénario se déroule très vite, presque trop.

Ainsi, si vous tentez de faire l'intégralité du jeu d'une traite, vous aurez la sensation d'un titre qui se déroule en trois temps distincts, ce qui brise un rien l’homogénéité des événements qui se déroulent d'une manière fluide dans l'oeuvre de base. Le roman, d'ailleurs, n'est pas respecté à la lettre et certains de vos choix auront des conséquences sur la manière dont quelques éléments clefs surviennent, mais ne changeront jamais l'intrigue. Ces entorses à la réalité de l'ouvrage ne sont pas spécialement dérangeantes, car discrètes et ponctuelles, et ne devraient donc pas heurter les plus amoureux de l'oeuvre de Ken Follet.

Les Piliers de la Terre : l'adaptation réussie d'un best-seller captivant

Finalement, à l'issue de ces trois épisodes, que reste-t- il des Piliers de la Terre ? Il en reste une expérience paisible et particulièrement agréable à mener, qui est autant recommandé pour les fans de l'auteur que pour celles et ceux qui ne le connaîtrait pas. La fidélité au roman et à son atmosphère est de tous les instants et il est difficile de ne pas être charmé par l'interprétation façonnée avec soin par Daedalic. Si certes, on pourra pester contre les quelques bugs de traduction qui surviennent ici et là ou contre la rigidité dans l'enchaînement de certains dialogues, Les Piliers de la Terre reste très recommandable pour les amateurs d'expérience atypique.

Les notes
+Points positifs
  • Globalement superbe
  • Bande son impeccable
  • Respect scrupuleux de la lettre et de l'esprit du roman
  • Très immersif
  • Une histoire qui gagne progressivement en interactivité
-Points négatifs
  • Quelques lourdeurs dans certaines animations ou enchaînements de dialogues
  • Des choix qui n'en sont pas vraiment
  • Un rythme qui se précipite trop dans le dernier tiers du jeu
  • Quelques maladresses de mise en scène
  • Localisation pas franchement impeccable
  • Certains gros plans pas vraiment jolis
Les Piliers de la Terre est une adaptation fidèle et intelligente de l'oeuvre de Ken Follett. Si certes, on pourra reprocher ses ellipses un peu trop nombreuses, son léger manque de finition et les quelques libertés prises par rapport au roman d'origine, le titre de Daedalic est un hommage vibrant à la richesse de l'intrigue captivante écrite par l'auteur. Esthétiquement très réussi (pour la plupart du temps), les Piliers de la Terre pâtit toutefois de son format épisodique, les différents livres étant séparés là où ils auraient dû être fusionnés. Mais en dépit de son dernier tiers un brin expéditif et de ses quelques écueils, l'ensemble reste très recommandable pour les amateurs d'expérience paisibles.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste loancoin.com
13 avril 2018 à 07:59:00
15/20
Lecteurs loancoin.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
24.90€ PC
28.99€ PS4
29.99€ ONE
Voir toutes les offres
Mis à jour le 13/04/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Aventure Point'n Click Daedalic Entertainment
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Spider-Man : une toile de maître ? sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Underworld Ascendant : un premier constat préoccupant sur PC
    PC
Derniers aperçus
loancoin.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Spider-Man
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Switch
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce