Menu
Créer un contenu
News business
E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
PC ONE
Partager sur :

Après une semaine particulièrement intense, l’E3 2018 a fermé ses portes et il est désormais l’heure de dresser les premiers bilans. Durant cette édition, un constructeur en particulier a brillé, ne serait-ce que pour son impressionnante conférence : Microsoft. La firme de Redmond a déballé un florilège d’annonces toutes plus alléchantes les unes que les autres et les gamers ne s’y sont pas trompés, car vous avez été nombreux à en faire votre conférence préférée. Alors Xbox a-t-il réussi son E3 ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

La division Xbox vit un instant charnière de sa jeune existence. Au sein de Microsoft, la section jeux vidéo gagne en importance et Phil Spencer, le patron de Xbox, siège désormais au conseil d’administration de l’entreprise. Une première dans l’histoire de Xbox, qui jusqu’à présent était simplement inclus dans une autre sous-division de Microsoft. Aujourd’hui, la marque au X vert a pris de l’ampleur et Satya Nadella, le PDG de l’entreprise a offert les pleins pouvoirs à Spencer. L’E3 2018 a été l’occasion de constater les premiers résultats de ce changement d’importance.

Les piliers sont là


C’est une première historique : sur la même conférence E3, Xbox a dévoilé les nouveaux volets de ses trois franchises les plus populaires. Halo, avec Halo Infinite, Forza avec Forza Horizon 4, et Gears of War, avec trois nouveaux titres dont Gears 5. De quoi faire plaisir aux fans à vrai dire, d’autant que dans le cas d’Halo Infinite, on a finalement vu très peu de choses. Ce trio d’annonces témoigne toutefois de la volonté de Microsoft de satisfaire sa fanbase, qui compose aujourd’hui le gros des joueurs Xbox One. Si l’on pourrait assez judicieusement critiquer l’immobilisme des studios Microsoft en matière de nouvelles IP, il faut se pencher sur les annonces d’Halo Infinite, Forza Horizon 4 et Gears 5 pour comprendre que même les piliers de Xbox ne sont pas immuables.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?

Premier élément, les ventes de Forza Motosport déclinent, là où celles de Forza Horizon progressent. La série de Playground Games n’a jamais été aussi populaire, notamment grâce à Forza Horizon 3, paru en 2016 sur Xbox One et PC. La franchise Horizon a fait beaucoup de bien à la marque Forza et l’on ne serait pas étonné de voir Xbox la hisser au rang de franchise-star, devant la série Motorsport, avec tout ce que cela signifie en termes de moyens. C’est un changement potentiel mineur, mais tout de même.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Imagée tirée de la bande-annonce de Halo Infinite.

Le vent du changement devrait toutefois souffler plus fort sur Halo : Infinite et Gears 5, qui pourraient incarner une véritable cassure dans l’histoire de leurs franchises respectives. Le premier n’a pas révélé grand-chose, à vrai dire, sinon qu’il utilisera un nouveau moteur de jeu, appelé Slipspace Engine. La bande-annonce dévoilée par Xbox, en ouverture de son show, était d’ailleurs plus une présentation des capacités du Slipspace Engine que de Halo Infinite. Un moteur qui, manifestement, permet de créer de vastes environnements, ce qui a fait dire à certains que le prochain Halo pourrait être plus ouvert que les précédents. Rappelons qu’à l’origine, avant de devenir un jeu Xbox, le futur Halo : Combat Evolved devait se dérouler dans un pseudo monde ouvert. L’idée avait été abandonnée après le rachat de Bungie par Microsoft. On doute que Xbox puisse modifier de manière aussi profonde les bases de ce qu’est Halo aujourd’hui, mais on ne serait pas étonné si les sandboxes qui composent les différents niveaux du jeu prennent de l’ampleur. 343 Industries a également fait savoir que le titre devrait offrir un style graphique plus proche des Halo de Bungie, et l’a d’ailleurs prouvé avec le design du casque de Master Chief, aperçu dans la vidéo. Après avoir entièrement revu la direction artistique de la série à partir de Halo 4 et essuyé la colère de nombreux fans, 343 Industries semble vouloir les satisfaire. Sur le fond comme sur la forme, c’est une véritable transformation qui attend Halo avec cet épisode Infinite.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Gears 5

Et puis, il y a Gears 5. Cela n’a pas échappé à certains amoureux de la licence, ce nouvel épisode devrait être radicalement différent de ses prédécesseurs. Moins de linéarité, plus d’exploration et une emphase sur le scénario et les personnages : la trajectoire rappelle quelque peu celle d’une autre grande franchise des années 2000, God of War. La licence a vécu un quasi-reboot en avril dernier, ce qui lui a permis de connaître un immense succès critique et commercial. Le jeu de Sony Santa Monica a-t-il eu une influence sur les équipes de The Coalition ? C’est possible, mais dans une certaine limite. Le jeu est en développement depuis déjà un certain moment et il est fort probable que les grandes idées du jeu pré-datent les premières démonstrations de gameplay de God of War.

D’une certaine manière Xbox semble vouloir répondre à ceux qui estiment que les grandes licences de la marque n’évoluent pas, ce qui en soit est déjà relativement faux lorsque l’on essaie Gears of War 4 ou Halo 5 : Guardians, qui comportent une quantité non-négligeable de nouvelles mécaniques de jeu. 343 Industries et The Coalition iront-ils plus loin encore ? On aura une partie de la réponse l’année prochaine, puisque Gears 5 est attendu pour 2019.

Les éditeurs tiers en renfort

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Sekiro Shadows Die Twice, le nouveau bébé de From Software (Demon's Souls, Dark Souls, Bloodborne), a été dévoilé pendant la conférence Xbox.

Abandonné fut un temps par les tiers, Xbox est depuis 2017 sur une bonne lancée, et est parvenu à obtenir de nombreux partenariats avec des éditeurs, qui ont profité de la conférence Xbox pour dévoiler une grande quantité de nouveaux titres. Sekiro Shadows Die Twice, The Division 2, Devil May Cry 5, Jump Force, Just Cause 4, Dying Light 2, Les Aventures Extraordinaires de Captain Spirit… La liste est longue et elle est plutôt belle. S’il n’y a aucune exclusivité Xbox dans cette liste, ces nombreuses « World Premier » prouvent que les relations entre Xbox et les différents éditeurs de jeux vidéo sont au beau fixe. Dans l’état actuel des choses, aucun éditeur n’a vraiment intérêt à signer un contrat d’exclusivité avec Microsoft, à moins qu’un gros chèque ne leur soit tendu ; de son côté, la division Xbox n’est plus dans une logique de conquête de parts de marché et surveille ses dépenses. En revanche, Phil Spencer a tout intérêt à soigner ses relations avec les différents acteurs du marché du jeu vidéo, et notamment les éditeurs et développeurs influents. Cela lui permet de préparer l’avenir de la marque Xbox, qui a déjà un œil tourné vers l’avenir.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?

Il faut également comprendre que les éditeurs n’ont aucun intérêt à ce que l’industrie soit dominée de la tête et des épaules par un seul constructeur. Lorsqu’un l’un d’entre eux, comme Sony actuellement, devient absolument incontournable, il peut plus facilement imposer ses conditions et les discussions sont forcément beaucoup plus compliquées. Ce qui, d’après certaines de nos sources, serait actuellement le cas. De fait, nombreux sont ceux qui espèrent que, sur la prochaine génération de consoles, le rapport de force Xbox/PlayStation soit plus équilibré, comme sur la 7ème génération où PlayStation 3 et Xbox 360 se rendaient coup sur coup. Cela passera d’abord par de bonnes relations commerciales entre Xbox et les éditeurs de jeux vidéo. À ce titre, la présentation en fin de conférence d’un jeu aussi attendu que Cyberpunk 2077 est plutôt encourageante.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?E3 2018 : La résurrection de Xbox ?

Le jeu japonais fait son retour

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
NieR Automata débarque sur Xbox One le 26 juin prochain.

Les gamers le savent : si l’on est amateur de jeux japonais, il vaut mieux opter pour une PlayStation. La proximité géographique, une façon commune de penser le jeu vidéo et, dans certains cas, une certaine forme de solidarité nationale ont permis aux différentes consoles PlayStation d’accueillir de nombreux titres inoubliables. De son côté, Xbox a bien tenté de séduire les développeurs japonais et cela a fonctionné, par moments. L’un des pères de la Xbox, Seamus Blackley, était très apprécié par les développeurs japonais, de telle sorte que Blackley avait réussi à convaincre d’éminents créateurs nippons, comme Tomonobu Itakagi, de produire des jeux pour la Xbox. Au lancement de la Xbox 360, Microsoft avait su séduire les développeurs nippons et avait de fait obtenu quelques exclusivités de qualité, comme Blue Dragon, Lost Odyssey, Eternal Sonata, Tales of Vesperia ou encore The Last Remnant, pour ne citer qu’eux. Un soutien qui s’est peu à peu délité au point d’être quasiment inexistant au lancement de la Xbox One. Malgré les plaintes de certains joueurs, il aura fallu attendre l’E3 2017 pour voir les choses changer : même si les productions japonaises se vendent assez mal sur Xbox One, Phil Spencer n’a pas lâché l’affaire, la preuve avec cet E3. Certes, on ne parle toujours pas d’exclusivités, mais la quantité de titres nippons révélés pendant la conférence Xbox démontre, là encore, que les relations de Microsoft avec les éditeurs japonais sont au beau fixe. Sekiro Shadows Die Twice, Jump Force, Devil May Cry 5, ou la version Definitive de Tales of Vesperia ont ainsi été révélées au monde entier depuis le Microsoft Theatre ; NieR Automata, quant à lui, aura droit à un portage Xbox One à la fin du mois. Le patron de Xbox avait effectué une série de voyages au Japon en 2017 et il semblerait que ses efforts commencent à payer. Une bonne chose, là encore, pour le futur de la marque.

La prochaine génération en ligne de mire

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
En défendant le cross-play dans des jeux très populaires comme Fortnite, à l'inverse de Sony, Microsoft se donne le bon rôle. Et cela fonctionne.

Car l’avenir, c’est bien de ça dont il s’agit dans cette conférence E3 2018. Ces dernières années, Microsoft a du faire le dos rond et accepter de vivre avec des parts de marché indignes de ce qu’avait réussi à créer la Xbox 360. Après le départ de Don Mattrick et la nomination de Phil Spencer, les choses ont commencé à changer doucement. Xbox Game Pass, manette Elite, Xbox One X… Les choses se sont faites en douceur puisque tout gamer qu’il soit, Spencer est d’abord un homme d’affaires et il doit s’assurer que le business Xbox soit rentable. Inutile de faire de grosses dépenses, notamment en achetant des exclusivités, en sachant que le parc installé n’évoluera pas de manière sensible. En revanche, le futur est plein de possibilités et tout reste à faire. Microsoft prépare la prochaine génération de consoles sereinement, fort de ses nouveaux partenariats et de confiance retrouvée des gamers. Xbox a soigné son image ces derniers temps, en misant sur le cross-play, l’accessibilité et les offres pro-consommateurs, comme le Xbox Game Pass. Mais pas uniquement. Au Microsoft Theatre, les troupes de Xbox ont cette année donné quelques indications claires, de quoi comprendre ce vers quoi se dirigera la marque au X vert dans les prochaines années.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Phil Spencer présentant les nouveaux studios Microsoft Studios lors de la conférence E3 2018 de Xbox.

La première, la plus évidente, c’est la création d’un nouveau studio, basé à Santa Monica. Nommé The Initiative, il a attiré de nombreux vétérans de l’industrie, à l’image de son directeur, Darrel Gallagher. Gallagher possède un impressionnant CV ; il a travaillé chez Rockstar, Sony, THQ, et Activision, avant de devenir le patron de Crystal Dynamics, où il a lancé le projet de reboot de Tomb Raider. Microsoft a également annoncé le rachat de quatre studios : Playground Games (la série Forza Horizon), Undead Labs (les deux State of Decay), Compulsion Games (We Happy Few) et surtout Ninja Theory (Heavenly Sword, Hellblade : Senua's Sacrifice). De quoi faire le plein de titres exclusifs, des jeux qui ne seront probablement pas disponibles avant la prochaine génération de consoles. Microsoft manquait de studios first-party, le tir est désormais corrigé : reste à espérer que les projets seront bien menés, car les récents exemples (Sea of Thieves, State of Decay 2, Crackdown 3) ne jouent pas en la faveur de Xbox.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Fast Start a été présenté pendant l'E3, ce qui peut sembler curieux puisqu'il s'agit en apparence d'une feature un peu obscure. En fait

Autre indice laissé par Xbox durant sa conférence, le cloud-gaming dont on parle beaucoup depuis quelques années maintenant. Ses applications sont multiples et Spencer l’a démontré durant la conférence, en présentant une nouvelle fonctionnalité pour la Xbox One. FastStart, c’est son nom, permet de lancer plus rapidement les jeux, à la manière de ce que proposent déjà les consoles en permettant de lancer le jeu alors qu’il est encore en cours d’installation. À ceci près que cela doit être permis par les développeurs, qui doivent le prendre en considération aux moments de coder leurs jeux. Pas toujours évident. Avec FastStart, c’est le cloud de Microsoft qui se charge de décider quelles parties du jeu doivent être installées en priorité, ce qui permet de jouer beaucoup plus rapidement. La fonctionnalité est d’ores et déjà disponible pour les membres du programme Xbox Insider et les premiers tests sont très positifs. Cette fonctionnalité est surtout utile pour les jeux dématérialisés et prend tout son sens dans le cadre de l’utilisation du Xbox Game Pass. FastStart devrait mettre en valeur le système de jeu par abonnement de Microsoft, qui est appelé à prendre toujours plus de place à l’avenir. Tout comme le cloud. Si l’on doute très sincèrement que la prochaine console de Microsoft fasse l’impasse sur le jeu physique, la firme de Redmond a tout intérêt à éduquer les gamers, pas à pas, à cette nouvelle technologie, qui est au centre de son business depuis maintenant plusieurs années.

E3 2018 : La résurrection de Xbox ?
Phil Spencer a teasé la prochaine Xbox lors de la conférence E3 2018. Aucun visuel, bien entendu, sinon une masse sombre aux contours indiscernables.

La dernière information, si on peut vraiment appeler ça une information, c’est que Phil Spencer a fait savoir, pendant la conférence, que Xbox travaillait sur sa prochaine console de salon. Ce n’est pas vraiment une surprise : concevoir une console prend du temps. Dans le cas de la Xbox One X, les premières discussions sérieuses ont commencé alors que la Xbox One venait tout juste d’arriver sur le marché. Pour le moment nommée Project Scarlet, la machine devrait s’inspirer des travaux menés sur la Xbox One X ; on sait peu de choses à son sujet, pour le moment, sinon que Scarlet pourrait regrouper toute une gamme de consoles, avec une entrée de gamme et un produit haut de gamme. Rien de bien nouveau là encore, car c’est la philosophie de Spencer et Xbox depuis que la Xbox One X a été dévoilée au public. Il faut que les gamers puissent avoir le choix, et l’offre en termes de hardware doit s’adapter aux différentes pratiques du jeu vidéo.

Vous l’aurez compris, avec cet E3 2018, Xbox prépare le futur et a déjà commencé à déplacer ses pions. Après plusieurs années difficiles, la marque au X vert connaît un réel regain de forme et a réussi à redorer son blason. Avec une machine bien pensée, de nouveaux studios et la confiance de nombreux éditeurs, Xbox pourrait prendre sa revanche et démarrer très fort la prochaine génération de consoles. Il reste du chemin à faire, car il faudra réussir à convaincre que Xbox est capable de délivrer régulièrement des jeux exclusifs de qualité, ce qui leur a fait défaut cette année encore à Los Angeles. Mais pour la première fois depuis un moment, il y a de vraies raisons d’être optimiste pour la suite des événements.

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2018

Profil de Epyon,  loancoin.com
E3 PC Xbox One Microsoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SirLuthio
SirLuthio
MP
le 26 juin à 04:29

C’est dingue de se dire que les erreurs d’un seul commercial (Don Mattrick) trop près de son argent ont créé une période de disette longue de 4 ans.

Lire la suite...
ludopad-pro
ludopad-pro
MP
le 25 juin à 17:24

C'est plutot du coté de Nintendo et Sony que j'attend une certaine résurrection. Seule les vieux joueurs me comprendront.

Lire la suite...
MorcarFree
MorcarFree
MP
le 25 juin à 12:13

J'étais extrêmement content de ma XBox 360, mais les exclu de la PS3 me manquaient (Uncharted, The Last of Us, ...) tandis que je n'ai joué à aucune exclu de ma XBox (Halo, Gears of War, etc... ne m'intéressent pas). Du coup, quand MS a annoncé sa nouvelle console avec (à l'époque) connexion obligatoire, kinect forcément inclus, blocage du jeu d'occasion, j'ai vite fait mon choix pour passer chez Sony, et ne suis jamais revenu sur ma décision malgré les retours arrière de l'américain.

Rien ne dit que je ne pourrais pas changer encore à la génération suivante et me tourner vers la nouvelle console de MS (d'autant plus que je préfère le pad de ma XBox 360 à celui de ma PS4), mais les exclu de Sony risquent fort de me faire rester chez PlayStation quand même.

Lire la suite...
Typhon90
Typhon90
MP
le 25 juin à 09:31

Je me suis acheté la Xbox One X il y a 2 jours et franchement j'en suis très satisfait !! Cet E3 a été riche en jeu pour cette console et c'est cela qui m'a vraiment donner envie de la prendre (c'est ma première Xbox).

Lire la suite...
RatedRTesla
RatedRTesla
MP
le 24 juin à 22:59

"XBOX, la résurrection" ...
Il faut arrêter, XBOX na jamais été mort, il y a des millions de joueurs qui sont très satisfait de leur console, il faut arrêter de prendre ces joueurs pour des cons sous prétexte qu'ils ne sont sont pas sous la lumière !

Lire la suite...
Ultimdeildegast
Ultimdeildegast
MP
le 24 juin à 19:35

Avant les pro sony ne juraient que par la résolution graphique avec leur 1080p, mais depuis que la One X est sortie et a enterrée la ps4 pro, les moutons sony ne jurent que par les exclus qui ne sont en fait que des suites ou des copier/coller d'autres jeux...A quand un nouveau retournement de veste ??? Allez, les moutons, faites nous rigoler encore une fois !!!

Lire la suite...
meltak79
meltak79
MP
le 24 juin à 19:14

Alors je viens pas souvent sur le forum mais la je tiens a souligner quelques points sur cette "RÉSURRECTION"a et remettre les choses dans leur contexte, premièrement éditeurs tiers veut dire multi plate-forme donc ps4/pc/xbox... Éventuellement switch, se qui composait 90% des annonces de la conf Microsoft !! donc ne concerne pas vraiment Microsoft c'est juste du remplissage, et les seules exclus véritable son encore et toujours les mêmes Forza, halo, gears... Donc un peut ras la casquette, très franchement la presse mettez-vous à gueuler pour de la réel exclus plutôt de crier au génie les 2 autres constructeur "surtout Sony malgré tous" fait d'énorme effort pour nous sortir des nouvelles IP RÉELLEMENT NOUVELLE !! moi j'ai toujours pas envie de franchir le cap et de me prend la one car je vais louper certaines exclus ailleurs, faite juste attention au mot que vous employé, maintenant pour être clair la conf Microsoft était bien je ne dit pas le contraire mais sans réel identité pour la firme xbox, j'adore ce qu'il font avec la rétro-compatibilité, et le game pass, et le cross plate-forme ! Tiens parlons en du cross plate-forme et bien ça c'est un bon côté chez Microsoft car la pour le coup Sony est juste entrain de ce mettre lui même le couteau sous la gorge, pour résumer Sony doit faire des effort pour le cross plate-forme et Microsoft pour de réel exclus appuyons la dessus pour avancer et non faire semblent de croire que tous le monde en a pour son argent voilà

Lire la suite...
jopoiss
jopoiss
MP
le 24 juin à 18:20

Resurrection est le bon terme, vu le repompage de liscences.. 😅

Lire la suite...
Celluloidcrow
Celluloidcrow
MP
le 24 juin à 15:10

Le problème ces pas qui manque d'exclu ou que xbox est mauvais, le problème ces que JVC fait tout pour faire croire à ces pigeon que xbox fait de la merde. JVC est anti-xbox et il le cache très mal.

Lire la suite...
halllo
halllo
MP
le 24 juin à 14:12

Microsoft a maintenant :
La console la moins chère du marché : XBox One S
La console la plus puissante du marché : XBox One X
Les meilleures manettes : XBox Elite Controller, XBox Adaptive Controller
Les meilleurs services : XBox Live Gold, XBox Game Preview, XBox Design Lab, XBox Play Anywhere, XBox Game Pass, EA Access, etc...
D'excellents indés : ID@XBox
Bien sûr tous les jeux multisupports en superior version.
Et d'excellentes exclus dans des genres très variés : Ori And The Blind Forest et Ori And The Will Of The Wisps (Metroidvania), Cuphead (Boss Rush), Forza Horizon 2/3/4 (courses arcades en open world), Killer Instinct (versus fighting), Forza Motorsport 5/6/7 (simu auto), Halo Wars 2 et Definitive Edition (RTS), Gears Of War 4, 5, et Ultimate (TPS), Halo 5, Infinite, et MCC (FPS), Sea Of Thieves (simu pirates), State Of Decay 1 et 2 (survie), Quantum Break et Ryse Son Of Rome (action narrative), Recore et Sunset Overdrive (shooters), etc...

Lire la suite...
Commentaire édité 24 juin, 14:12 par halllo
Top commentaires
spike_15
spike_15
MP
le 22 juin à 19:08

Il faudrait de nouvelles exclus intéressantes pour pouvoir peut-être parler de résurrection

Lire la suite...
Driver__x
Driver__x
MP
le 22 juin à 19:13

Toujours pas de nouvelle IP...
...leurs 3 seul véritable licences sont a bouts de souffle...

Vite du sang neuf !

Lire la suite...
Boutique
  • Toki Collector's Edition Switch
    49.99 €
  • Octopath Traveler
    45.52 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Black Ops IIII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
loancoin.com